L'atelier de conduite
10B rue saint-laurent
25290 ORNANS
tel: +33 (0)3 81 53 48 99
n° d'agréement: E0802506020
n° Siret: 50768836400011
code NAF: 8553Z
atelierdeconduite@yahoo.fr
myspace de l'auto-école

Facebook: atelier de conduite

atelierdeconduite@yahoo.fr

 

LE PERMIS A 1€ PAR JOUR: KEZAKO?......

Le permis à un euro par jour, spécialement conçu pour vous aider à financer votre permis, est entré en vigueur en 2005. Le point sur une facilité de paiement pas si évidente à comprendre...

En clair, c’est quoi ?
Un prêt qui finance votre formation au permis B et qui se rembourse sur la base de 30 euros par mois. Il s’agit d’un prêt à taux zéro, puisque les intérêts sont pris en charge par l’Etat. Il existe trois niveaux de prêt : 800, 1000 ou 1200 euros. Ce dernier ne peut être changé au cours de la formation.

Comment ça marche ?
Première chose à faire, choisir une école de conduite partenaire de l’opération. La liste complète est disponible sur le site www.permisauneuroparjour.fr

Puis l’école de conduite fait passer un test de niveau pour évaluer le nombre d’heures nécessaires à une bonne formation, après quoi elle établit un devis destiné à l’établissement de prêt (principalement une banque, un établissement de crédit ou une assurance). L’école de conduite fixe donc un montant au contrat de formation. Et votre dossier est constitué.

 

Ensuite, le dossier doit être examiné par l’établissement prêteur de votre choix. La liste complète est également disponible sur www.permisauneuroparjour.fr, et sachez que certains établissements partenaires prévoient de continuer à financer votre formation en cas d’échec au permis de conduire ou au code, mais d’une façon générale, c’est plutôt rare.

Troisième étape: attendre pour savoir si votre dossier est accepté. La décision n’appartient qu’à l’établissement financier, qui exige le plus souvent des garanties et un justificatif de revenus. Si ces derniers sont jugés insuffisants, l’établissement prêteur peut exiger une personne caution ou un co-emprunteur. Pour les mineurs, ce sont les parents qui doivent emprunter. Et enfin, une fois les sommes débloquées, le montant du prêt est versé à l’école de conduite et le remboursement peut commencer.

 

C’est pour qui...
Ceux qui ont entre 16 et 25 ans révolus. Etre étudiant ou salarié n’a pas d’importance. En théorie, l’objectif est que la majorité des jeunes puisse en bénéficier. Mais en pratique, les établissements financiers décident d’attribuer ou non le prêt. Les dossiers sont retenus en fonction des critères de garantie. Autant dire que si vous ne disposez pas de revenus stables, comme la plupart des jeunes, vos parents ont tout intérêt à être derrière vous, et encore faut-il qu’eux-mêmes perçoivent des revenus réguliers.


A noter qu’à partir de janvier 2006, un quatrième niveau de prêt de 600 euros sera mis à votre disposition si vous êtes apprenti ou sous contrat CIVIS. L’Etat vous apporte alors les 200 euros manquant sous forme d’aide. Une solution également possible si vous pouvez effectuer un apport personnel direct.

 

...Et pour quoi ?
Pour favoriser l’insertion professionnelle : il faut souvent le permis B pour obtenir un contrat de travail, et/ou lorsqu’on a le permis en poche, on peut élargir son champ de recherche. Grâce à cette mesure, l’Etat souhaite aussi diminuer le nombre de personnes qui conduisent sans être titulaires du permis, et enfin, améliorer la connaissance de chacun sur l’ensemble des thèmes de la sécurité routière.

 

Pour plus de renseignements, www.permisauneuroparjour.fr, n’hésitez pas à aller sur le site, il est complet et très bien fait.